forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Repression et oppression > Saint-Étienne : Course-poursuite à la Ricamarie… « plus un centime de sentiment (...)

Saint-Étienne : Course-poursuite à la Ricamarie… « plus un centime de sentiment »

mardi 5 juin 2018

U. circulait sur un quad à la ric’ vendredi, quand des motards ont tenté de l’intercepter. Les versions diffèrent, mais des témoignages indiquent que les motards auraient heurté le quad pour le stopper.


Cette méthode trop fréquemment utilisée par les keufs, s’appellent le « parchocage ». Elle a déjà tué notamment à Villiers-le-Bel en 2007.

U. a perdu le contrôle de son quad et a heurté la barrière du pont. Il est tombé en contrebas sur les voix de chemin de fer. Les blessures sont graves : plusieurs fractures et un traumatisme crânien.

Dans des communiqués les flics justifient leur intervention car U. roulait sans casque et son quad n’était pas immatriculé. En quoi cela justifie d’accidenter quelqu’un au risque de le tuer ? Des témoignages indiquent aussi que les flics auraient tenté de maquiller la scène.

Suite à cela dans la nuit de vendredi à samedi 18 départs de feu ont eu lieu à la Ricamarie et au Chambon Feugerolles. La nuit suivantes de nouveau plusieurs incendies et des tags ont fleuris. Plusieurs interpellations (4 selon le progrès) ont eu lieu durant ces nuits et notamment pour caillassage sur des flics.

Ce dimanche un rassemblement de 200 personnes s’est déroulé à l’endroit de l’accident. sur place la colère et la tension sont fortes. La famille réclame que la justice soit faite.

Que ce soit à La Ric, sur la ZAD, à Villiers-le-Bel ou ailleurs la police tue, mutile et blesse !

[Repris de Numero Zero.]