forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Immigration et frontières

Immigration et frontières

Dernier ajout : 9 juillet.


  • « Liberté pour tous et toutes, avec ou sans-papiers ! »

    9 juillet

    Pour faire suite à quelques-unes des questions posées dans le texte sur la prison (voir ci-contre), il nous semblait intéressant d’illustrer ce que nous entendons par « luttes autonomes ». Les lignes qui suivent n’ont pas la prétention de dresser un tableau exhaustif de la lutte en question, mais d’en partager certaines facettes riches de possibilités.

  • Compte rendu et verdict du procès du 23 juin 2017 : On ne badine pas avec la machine à expulser…

    24 juin

    Aujourd’hui se tenait l’audience de ce premier procès qui constitue l’aboutissement absurde de l’instruction tentaculaire construite en répression des mobilisations contre les frontières et la machine à expulser, en solidarité, notamment, avec la révolte qui a mené en 2008 à la destruction par le feu du centre de rétention de Vincennes en réponse à la mort d’un retenu par défaut de soins. On pourra consulter un dossier récapitulatif des luttes et de la répression autour des centres de rétention entre 2008 et 2013 autour de cette affaire ici. Nous ne ferons pas de suspens, la justice s’est fait plaisir.

  • Dossier « Machine à expulser » : Le vaisseau des morts a brûlé (100p A4)

    22 juin

    A propos de luttes et de révoltes à l’intérieur et à l’extérieur des centres de rétention, de la solidarité avec les inculpés de l’incendie du CRA de Vincennes, des répressions qui s’ensuivirent et d’autres choses… 2008 - 2013

  • Bâle (Suisse) : Contre l’État, ses frontières et ses prisons !

    21 juin

    Toute la misère, tous les migrants, les marginaux, les criminels, les rebelles sont d’ores et déjà repoussés en périphérie de Bâle, très loin des yeux de la masse qui réussit. Jour après jour, des gens sont enfermés à « Bässlergut », leurs rêves enterrés sous des murs froids. Semaine après semaine, ici, des gens sont déportés contre leur volonté.

  • Solidarités et luttes pour la liberté de circulation : Sabotons la machine à expulser

    19 juin

    Le 23 juin 2017 se tient le procès de 4 personnes accusé-es de collage d’affiches et de tags contre des entreprises collaboratrices de la machine à expulser les sans-papiers ainsi que de refus de prise d’ADN. Ces actes qualifiés de « dégradations » ont été accomplis en 2010 dans le cadre de la solidarité avec dix sans-papiers accusés d’avoir brûlé le centre de rétention de Vincennes le 22 juin 2008, suite à la mort d’un retenu, Salem Souli.

  • [Brochure] Ellis Island : L’Amérique hospitalière vue de derrière

    9 mai

    À travers les fils de métal, les regards s’accrochent fascinés sur la menteuse Liberté qui semble tisser des grillages, et la tête lasse des prisonniers s’appuie contre la clôture qui met au front des vaincus l’empreinte d’une maille de fer.

  • Suisse : Pour une vie par-delà les papiers

    10 décembre 2016

    De tout temps, les papiers d’identité, les prisons et les lois donnent la possibilité aux États de gérer et en même temps de faire chanter les indésirables et les rebelles, ainsi que de diviser les gens entre ceux qui sont exploitables pour l’économie et ceux qui ne le sont pas.

  • Paris : Et maintenant que la misère ne saute plus aux yeux ?

    28 novembre 2016

    On se croyait déjà habitués à les voir tous les jours… Des milliers de damnés de la Terre qui avaient fait le choix d’abandonner leurs familles, leurs amis et leurs proches, et qui avaient atterri sur les avenues parisiennes en attente d’espoir. Par le hasard de circonstance, la misère qui n’est ni nouvelle, ni même récente, s’est désormais retrouvée devant les yeux de chacun. La misère de ce que les gestionnaires appellent « les parcours migratoires », dont les campements ne sont pas le stade premier, ni le dernier.

  • Besançon : solidarité avec les sans-papiers expulsés de la "jungle" de calais

    31 octobre 2016

    Ce mercredi 25 octobre à Besançon, un deuxième rassemblement s’est tenu place pasteur à 18h pour marquer notre solidarité avec les sans-papiers expulsés du camp de Calais. Contrairement au rassemblement de la veille, un tract a cette fois-ci été distribué aux passant-es. Une banderole a été suspendue quelques heures plus tard à la périphérie de la ville, sur laquelle était marquée "Solidarité avec la jungle de Calais - No Border No Nation". Voici le contenu du tract diffusé :

  • Paris : Dagnaud, ferme ta gueule !

    8 octobre 2016

    Alors non, Dagnaud, roi des ordures, nous n’agréons point l’expression de ta considération distinguée. Ce quartier ne nous appartient point, comme il n’appartient pas aux migrants. Il t’appartient, à toi, tes urbanistes et tes flics. Pour quiconque refuse de traiter les masses de pauvres en ordures humaines, tu es un ennemi.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 220


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites