forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Contre l’école

Contre l’école

Dernier ajout : 3 mars.


  • Rueil-Malmaison (92) : Illumine ta journée, brûle ton lycée !

    3 mars

    Si les patron-ne-s de ce lycée-usine pensent qu’ils régleront le problème que nous sommes en demandant simplement à un-e de leurs employé-e-s de nettoyer nos messages, ils se trompent. Nous n’en avons pas fini avec l’école et son (im)monde.

  • La revanche des mauvaises herbes

    31 mai 2016

    On se souvient encore de ces affreux méchants méchants qui en 2005, lors des trois semaines d’émeutes qui ont secoué les banlieues, avaient vandalisé « leurs » écoles. Des bandes de révolté-e-s fracassaient ce modèle éducatif, explosaient ce dispositif d’intégration sociale, foutaient le feu à ce symbole démocratique qu’est l’éducation nationale. Ces images firent le tour du monde et nombre de spectateurs-trices s’émurent devant ces scènes de guerre civile et les discours réactionnaires tenus par les (…)

  • « Si tous les élèves prenaient leurs rêves pour des réalités, il n’y aurait pas assez de pompiers »*

    15 mai 2016

    Cette liasse est principalement centrée autour de l’affaire dite « du collège Pailleron ». Le 6 février 1973, des collégiens mettent le feu au CES de la rue Pailleron à Paris (en face de l’actuel lycée Bergson). Le lycée s’effondre en brûlant en moins de 20 minutes, et 20 personnes, exceptionnellement présentes tardivement ce soir-là, meurent. Très vite, Patrick et Marc, élèves de 4ème , sont mis en examen et incarcérés. Suite au drame une importante mobilisation se (…)

  • Finies les vacances ?

    22 avril 2016

    Depuis plus d’un mois la chape de plomb imposée par l’Etat avec l’état d’urgence en prime est secouée par des turbulences allant bien au-delà d’une énième loi. Des cortèges offensifs débordent l’encadrement des croque-morts syndicaux et politiques. Des manifs sauvages foutent le dawa dans le béton fait pour produire, consommer, s’entasser et crever à petit feu. Des groupes et des individus se lancent dans les rues, exprimant leur rage destructrice contre ce qui pourrit la vie. Et le souffle de la révolte s’accompagne d’un avant-goût de liberté qui en désire toujours plus.

  • L’école est un piège, une chausse-trappe à enfants

    30 mars 2016

    [Ce texte accompagne la discussion proposée le 29 mars 2016 à la Discordia [voir Post-scriptum de cet article] autour d’un reportage diffusé sur France 2 dans l’émission Infrarouge, le 3 février 2016, et intitulé « les français, c’est les autres ». Il a été tourné en grande partie au lycée technique Théodore Monod de Noisy-le-sec. On y parlera de « l’école » pour désigner le système scolaire dans son ensemble, de la maternelle au lycée, souvent d’ailleurs il sera davantage question de la séquence collège lycée que de ce qui précède.]

  • A Lyon, tout va bien, il ne se passe (presque) rien

    25 mars 2016

    Trois AG par semaine (une le mardi à Bron, une le mercredi sur les quais, une le jeudi après la manif) pour faire quoi ? « il faudrait qu’on s’organise en AG pour… organiser la prochaine AG » ( entendu lors de l’AG de Bron du 22 mars). Des AG où le vide est de plus en plus puant. Sauvegarder le mécanisme qui tourne à vide, par amour des formes, mais aussi par peur de ce qui pourrait survenir.

  • Lettre ouverte aux étudiants en lutte

    13 mars 2016

    [Ce texte nous vient d’Italie, il compose le numéro 25 de la revue Adesso, feuille de critique sociale en provenance de Rovereto, dans la province du Trento en Italie. Il revient sur une lutte étudiante qui s’est déroulée en Italie l’an passé, contre le projet de loi Gelmini, prévoyant -tout comme la LRU en France- une réduction progressive du financement public de l’enseignement supérieur au profit d’intérêts privés, rien de bien original donc. Cependant, si nous avons décidé de traduire et de publier (…)

  • Nous ne voulons pas être des étudiants, nous sommes des délinquants

    29 novembre 2015

    C’est le moment de se jeter à l’eau, d’abandonner toutes les croyances et illusions qui nous garantissent la sécurité de vivre dans ce monde. La sécurité dans cette société n’est pas plus qu’une barrière qui nous protège de … de quoi ? Vous êtes-vous déjà demandé de quoi nous protège la Sécurité qu’on nous offre ? De quoi devons-nous avoir peur ? Les sécurités nous protègent de nous-mêmes, c’est nous que les barrières ne laissent pas sortir, et non les autres qui peuvent aller et venir. Ils ne nous permettent pas de dépasser ce qui est permis. C’est notre propre police qui nous surveille lors de nos arrestations à domicile.

  • Dans le Ventre de l’Ogre

    25 juillet 2015

    De Ferry (Jules) à Ferry (Luc), en passant par Jospin et Fillon, les réformes en matière d’éducation poursuivent et développent toutes la même logique : le formatage des esprits et des corps, l’adaptation de tous aux lois du marché, la mise au pas du monde scolaire. Au-delà des luttes corporatistes et des contestations parcellaires, ce recueil de textes prend le parti de nourrir la réflexion sur la fonction même de l’école, de disséquer le « ventre de l’ogre »…

  • Un peu de résistance à l’encasernement scolaire

    11 mai 2015

    Alors que son fils, élève de sixième, a raté de nombreux cours, l’Éducation Nationale contacte une mère pour réclamer la présence de celui-ci dans ses rangs. Celle-ci en réponse refuse tout contact avec l’Éducation nationale, ne se présente pas à l’atelier de parentalité vers lequel elle est orientée, ne donne pas suite aux injonctions des services éducatifs mandatés par un juge pour enfants, et enfin, ne vient pas à son procès.
    Elle sera alors convoquée plusieurs fois devant des policiers pour s’expliquer.

0 | 10


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites