Non Fides - Base de données anarchistes

« O gentilshommes, la vie est courte, si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. »

Accueil > Liens > Mise au point

Mise au point

dimanche 5 janvier 2020

Nous apprenons que le site Non Fides se retrouve mis en cause sur le blog du journal « L’Envol » dans un texte intitulé « A propos de la mise en lien du journal sur certains sites anarchistes ». « L’Envol » tient à affirmer que ce journal n’aurait pas sa place sur « certains sites anarchistes » qui l’auraient relayé, et cite en particulier le blog « Attaque » et notre site (apparemment pas « Sans attendre demain », le seul autre site anarchiste qui a repris le journal à notre connaissance). Or, il se trouve que c’est entièrement faux, nous n’avons pas repris l’annonce de cette publication, ni rien d’autre en rapport avec « L’Envol ». Une capture d’écran sert de « preuve » pour l’autre blog, rien en ce qui nous concerne. Et pour cause…
Aucun de nos contributeurs et contributrices n’a ressenti le besoin de proposer ce bulletin à la publication, ni trouvé de sens à le faire. Pourquoi alors cibler notre site puisque l’ensemble du raisonnement n’a aucun lieu d’être pour ce qui nous concerne ? Voila une véritable raison dorénavant pour nous de continuer à ne rien en relayer, vu que ce texte fait de ce projet, de facto, une nouvelle publication malveillante comme il en a fleuri quelques unes ces dernières années dans ce milieu où la course à la notoriété et au pouvoir semble passer par l’écrasement des projets considérés comme antécédents et concurrents et le discrédit par tous les moyens du monde de ceux qui y participent. Triste logique, bien peu « protéiforme ».
Par ailleurs les rapports entre notre site et « Attaque » sont suffisamment (voire bien trop à notre goût, forcé par les circonstances) explicités ici  pour qu’on ne se voie pas imposer des reproches de ligne éditoriale qui ne nous concernent pas, ou qu’on se retrouve assimilés aux comportements et agressions sexistes qui ne sont pas de notre ressort et qui sont dénoncés par la médiation verbale et virtuelle de ce texte publié sur ce blog (rien à voir avec les modes de résolution « sans médiation » que prône « L’Envol » ; la cohérence, les « idées », les « manières de vivre », ce qu’on dit, ce qu’on fait, tout ça n’a pas l’air si simple à résoudre finalement, même pour « L’Envol »).
Nous ne comprenons pas ce choix de publier un texte visiblement écrit avant même que le journal « L’Envol » ne soit (ou pas) relayé ici ou là, et ce malgré le fait que les choses ne se soient pas passées comme « L’Envol » les avaient prévues, ce qui donne l’impression que dénoncer les projets des autres est plus important que tout, y compris que le contenu même du dit journal (ce texte est plus long que le premier et seul numéro du bulletin…) et plus important même que la réalité de ce qui se passe. Voilà encore une fois la question plus que sérieuse des violences sexistes instrumentalisée à des fins politiciennes, c’est dommage, anarchiste ou pas.
Enfin nous sommes en strict désaccord avec la légèreté avec laquelle « M. ou Mme L’Envol » traite la question de l’anonymat des projets anarchistes, et nous ne jouerons pas ce jeu-là qui nous semble dangereux et pour tout dire contraire à toute éthique, anarchiste ou pas.

A bas l’État, le Capital et le patriarcat, encore et toujours.

Des contributeurs et contributrices de Non Fides.