forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil

Non Fides - Base de données anarchistes

Burn all flags !
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català Esperanto

  • Rennes : Les tractations politiques, finalement, sont venues

    9 février

    Bordel, vous avez réfléchi à ce que signifie dresser une liste des gens susceptibles de se rendre à un Carnaval ? Politiquement, et peut-être philosophiquement ? Ça vous fait pas trop mal ? Non, encore une fois, vous êtes probablement un cran au-dessus. La fin justifie les moyens, n’est-ce pas ?


  • Paris : Communiqué de La Discordia suite à quelques dégradations [mise à jour]

    9 février

    Comme prévu de longue date, mardi 26 janvier, s’est tenu à La Discordia le débat intitulé « Islamophobie : du racket conceptuel au racket politique ». Nous voulions nous confronter avec d’autres sur un sujet qui est au carrefour de la confusion actuellement répandue entre condamnation du racisme et défense de la religion. Les réflexions communes ont été intéressantes, et la soixantaine de camarades et compagnons qui sont venus (promis, la prochaine fois on louera un lieu plus grand, et avec plus de chaises !) a démontré que pas mal de monde se retrouve dans cette nécessité de la critique révolutionnaire des religions, toutes les religions, même l’islam, que d’autres voudraient nous refourguer comme la « religion des opprimés ».


  • Gênes (Italie) : Aucune paix pour ceux qui font la guerre

    Solidarité avec Carlo !

    8 février

    Carlo, un compagnon de Gênes, va passer en procès pour « incitation à commettre des crimes ou des délits, avec la circonstance aggravante de la finalité terroriste » (art. 414 du Code Pénal) à cause d’un texte en solidarité avec l’action d’Alfredo et Nicola [Le compagnon est mis en examen pour le texte « A ceux qui ne se dissocient pas », une réponse à la dissociation publique du texte « Les points sur les i », peu après l’attaque contre Adinolfi. Il a été mis en examen (et son domicile perquisitionné) en (…)


  • Italie : Des nouvelles du procès contre Billy , Silvia et Costa

    5 février

    Le 13 janvier à Turin a eu lieu la première audience du procès contre Billy, Silvia et Costa, accusés de possession, transport et recel d’explosif et de tentative de sabotage contre le centre de recherche international sur les nanotechnologies d’IBM à Zurich.


  • Actuelles inactualités de Bakounine

    5 février

    Enfin, si on n’en peut plus, on a la ressource d’aller prendre l’air à l’étranger ou de se réfugier dans le temple sacré et éternellement jeune de la science, des arts, de l’amitié, de l’amour ; ou encore de se consacrer à une innocente coopérative ou bien de s’installer confortablement dans sa propre existence.


  • Sarcogyps

    5 février

    C’est le 24 juin 1852 que l’anarchiste Joseph Déjacque prononça ces mots. La triste occasion lui en fut donnée par l’enterrement de Goujon, compagnon de lutte et d’exil, mort quelques jours plutôt à Londres. Ses funérailles furent suivies par tous les proscrits français présents dans la capitale anglaise, parmi lesquels se détachaient les ex-chefs de la révolution de 1848. Comme le rappela Gustave Lefrançais, « Ledru-Rollin, Louis Blanc, Caussidière, Félix Pyat, Nadaud, les deux Leroux, Greppo, Martin Bernard — tous ex-représentants du Peuple — marchaient en tête du cortège et se trouvèrent ainsi placés au premier rang de la fosse. »


  • « Toutes les religions se valent dans l’égarement » : Hommage à Al Maari (973-1057)

    4 février

    En février 2013 mourrait une deuxième fois, quelques 956 ans plus tard et dans sa ville natale et mortelle de Maarat al-Nou’man, le grand poète syrien "islamophobe", "judéophobe", "christianophobe" et "autoritarophobe", Abu-l-Ala al-Maari, décapité par les cannibales sociaux de Jabhat al-Nosra (Al-Qaeda -le Grand Frère du terrorisme djihadiste- en Syrie). Mais ce n’est rien comparé à tous les corps faits de chairs et de sang passés sous la lame, les bombes, les balles, le viol, la torture et la faim. (…)


  • La gangrène

    Par Jacques Baynac (6 octobre 1980)

    3 février

    Cette gangrène faurissonienne gagne rapidement, sinon l’ultragauche du moins des individus dont on pouvait penser que leur passé était une garantie. Dans l’époque de décomposition du mouvement révolutionnaire que nous traversons, et tant que le mouvement ne renaîtra pas sur d’autres bases, il faut redouter que cette pseudo théorie de l’anti-antifascisme ne ravage ceux que l’échec a démoralisés et, plus grave, ceux qui ignorent tout. Il faut craindre que soit ainsi réveillé le filon antisémite qui, à l’extrême gauche, ne date pas d’hier mais qui, comme partout, sommeille.


  • Allemagne : la compagnonne accusée de braquage libérée début janvier

    1er février

    De longs mois se sont écoulés depuis le jour chaud d’été début juin [2015], où notre amie et compagnonne a été arrêtée au cours d’un contrôle de passeport à frontière gréco-bulgare. Le mandat d’arrêt européen avait été émis par le Parquet de Aix-la Chapelle, Allemagne. Après avoir passé 3 semaines dans les cellules bulgares, elle a été livrée aux flics allemands à l’aéroport de Sofia. En Allemagne, elle a été enfermée en détention provisoire pour sa supposée participation à un braquage de banque ayant eu lieu deux ans auparavant (en 2013).


  • Je suis une morte vivante comme les autres…

    31 janvier

    Je suis une morte vivante comme les autres car de nos jours, peu de gens vivent vraiment – c’est-à-dire font l’expérience de leur propre vitalité dans le moment présent. Peu de gens saisissent l’énergie de leurs désirs pour devenir ce qu’ils sont. Nous sommes beaucoup trop occupés à travailler.


  • Espagne : Francisco Solar sur la prolongation de la prison préventive

    31 janvier

    Mardi 27 octobre [2015], nous avons assisté à la séance plénière où était débattue la demande de prolongation de notre préventive émise par le Parquet. Cette séance a eu lieu dans les nouvelles installations de l’Audiencia Nacional caractérisées par leur technologie de pointe, leur propreté immaculée et un certain air de solennité. C’était apparemment leur premier jour de fonctionnement, c’est-à-dire que nous inaugurions ces annexes judiciaires ce qui s’est accompagné d’une série de problèmes techniques (…)


  • Mais avec qui banquetez vous ?

    29 janvier

    Samedi 16 janvier 2016 à Paris à Ménilmontant il y a eu un banquet contre l’état d’urgence. Au nom d’une douteuse convergence des luttes, les trois axes principaux étaient le soutien à la ZAD de Notre Dame des Landes, aux militants contre la COP21 assignés à résidence et contre l’islamophobie. Parmi les prises de parole il y a donc eu celle de Yasser Laouti, porte-parole du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France). Le CCIF, proche de l’Union des Organisations Islamiques France, proches à leur (…)


  • Affaire de Labège : Clap de fin…

    27 janvier

    Une pensée aux mutins de Lavaur et à tous les autres qui subissent une répression quotidienne dans l’ombre des cachots.


  • Moralistes, allez vous faire foutre !

    27 janvier

    Peut-être oublions-nous trop souvent la religion parmi les ombres qui planent sur nos vies, parmi tout ce qui travaille à nous maintenir à l’état d’objets domestiqués.


  • Jeter du poison dans les sources…

    Par Octave Mirbeau (1902)

    27 janvier

    [Réponse d’Octave Mirbeau à une enquête sur la liberté de l’enseignement, parue dans la Revue blanche, le 1er juin 1902.]


  • Bruxelles : Appel à solidarité des 4 inculpé.e.s de la destruction de la maquette de la maxi-prison [Mise à jour]

    27 janvier

    Dans sa course folle aux profits, le capitalisme jette toujours plus de monde dans la précarité et rend notre environnement toujours plus invivable. Face à la misère semée à tout va et à la colère qui gronde, l’Etat investit dans le maintien de l’ordre et construit de nouvelles prisons. A l’heure où le peuple [sic] est contraint de se serrer la ceinture, le gouvernement trouve des milliards pour nous la serrer encore plus fort en construisant des prisons high-tech où s’expérimentent de nouvelles formes de tortures (privations sensorielles et de contacts humains).


  • Du bon usage de la bande à Bonnot

    25 janvier

    Anarchistes ? Parfaitement ! On a beaucoup dit, beaucoup écrit, beaucoup palabré sur les bandits tragiques. Il y eut Bernard Thomas. Il y eut William Caruchet. Il y en eut tant d’autres. Et voilà Renaud Thomazo. « Mort aux bourgeois » (Larousse, 19€50). On prend presque les mêmes et on recommence. Rôles inversés. Cette fois-ci, on sent le flair du flic, la quête polaristique. L’enquête. Ou comment le fait devient divers pour le lecteur d’été. A Paris plage, à Saint Dié plage, à Lacanau plage, à Berck (…)


  • Nos « révolutionnaires » sont des gens pieux

    De la complaisance envers la religion et les théories de la race dans les milieux radicaux

    22 janvier

    Ces trois textes ont été écrits dans une période qui couvre presque entièrement l’année 2015. Le premier, qui donne le titre à cette brochure, a commencé à être mis sur papier dans les semaines qui ont suivi les attentats des 7 et 9 janvier 2015. Ce qui m’a frappé a été l’attitude des milieux dits « radicaux » vis-à-vis de ces événements. Concernant le massacre des journalistes de Charlie Hebdo, en gros, leur attitude était un peu du genre : « Ils l’ont bien cherché ». Pour ce qui est des autres « cibles » des islamistes, c’est à dire des personnes identifiées comme juives dans un petit supermarché, ainsi que pour les victimes « collatérales » (un homme chargé du nettoyage dans le bâtiment abritant la rédaction de Charlie Hebdo et des invités de la rédaction, qui ne participaient pas au journal) eh bien, nos « radicaux » les ont tout simplement oubliées.


  • Nos rêves sont leurs cauchemars !*

    Communiqué de « Séditions »

    21 janvier

    Depuis son lancement en mars 2015, le journal « Séditions » était mis à libre disposition de tous à la librairie « L’Autodidacte », lieu de passage, de rencontres et de diffusions des anarchistes à Besançon**. Un petit emplacement avait été obtenu – non sans avoir bataillé – avec plusieurs « responsables » du lieu, le groupe Proudhon de la Fédération Anarchiste. De tous les endroits fixes où l’on peut se procurer le journal, “L’Autodidacte” est le seul qui est tenu par des “anarchistes”. Et pourtant…


  • Réponse ouverte à Dante Timélos/Léon de Mattis à propos de « Sans fleurs ni couronnes » et CADECOL [Mise à jour]

    19 janvier

    Alors qu’une critique de la critique, signée Dante Timélos est parue ici et nous est parvenue par mail, il nous semble nécessaire de mettre au point quelques manques de rigueur et d’honnêteté au sein des deux textes. Tout d’abord, « Aux anonymes de Bagnolet et à leurs amis » nous attribue des amitiés fictives, mais Dante Timélos semble mieux exceller dans son rôle de juriste que dans celui de flic. Tout cela visiblement sans étude de la question, et sans aucune finesse d’approche. Additionné à une (…)


  • Italie : Un point sur la lutte contre la machine à expulser dans les Pouilles, la répression et la solidarité

    18 janvier

    Après une manif de solidarité devant le CIE de Brindisi – Restinco, trois compagnons de Lecce ont été arrêtés sur des accusations de « résistance à agents » et de « manifestation non-autorisée ». Ils sont désormais sous assignation à résidence. [Mise à jour au 13 janvier : Les trois compagnons ne sont plus aux arrestations domiciliaires, mais assignés à résidence dans la commune, avec l’interdiction de sortir de chez eux la nuit ; NdNF]
    Ci-dessous le tract distribué pendant la manif’ qui a eu lieu le 10 (…)


  • Chers révolutionnaires, entre le sacré et le profane, il faut choisir

    16 janvier

    D’ailleurs, à quoi bon rappeler que la majorité des musulmans ne sont pas arabes ? À quoi bon rappeler que chaque religion, à un moment ou un autre de l’histoire, a remplit sa fonction fondamentale de pacificatrice sociale ? À quoi bon rappeler les exemples d’individus athées, irréligieux, même rebelles et opposés au Dieu qui leur était imposé, sont nombreux dans les pays et les « communautés » dits musulmans ? Un goût de réalité, ça pourrait faire du bien, mais ce n’est pas à moi de le fournir à ceux et celles qui préfèrent garder les yeux fermés.


  • Du papier dans la bouche

    15 janvier

    Bien que cela soit cocasse et peu courant pour le commun des mortels, vous avez peut-être déjà, dans votre vie d’aventures et de merveilles, mâché une page de papier pleine d’encre. Plusieurs possibilités : peut-être pour dissimuler des informations sensibles ou personnelles à un flic ou un maton ; peut-être parce que l’éternel ennui scolaire vous a fait faire des choses incroyables ; ou bien par pure sottise, ça arrive à tout le monde (ne vous en faites pas). Vous avez probablement remarqué comment le (…)


  • Croatie/Slovénie : Multiplication des sabotages de la frontière

    13 janvier

    Alors que des barrières en fils barbelés sont érigées par les Etats à travers l’Europe, migrants et no borders agissent pour les abattre. Récemment, des personnes se sont attaquées à la frontière entre la Croatie et la Slovénie… Et des actions du même type se multiplient.


  • La révolution n’est pas une question de classe

    11 janvier

    L’idée de classe, selon nous, contredit les principes soutenus par l’anarchisme. Nous pensons voir en elle le dernier refuge de l’autoritarisme ; nous nous vantons d’avoir éliminé l’influence des partis politiques du mouvement ouvrier, mais, en laissant s’entretenir l’idée de classe, nous préparons le terrain à une nouvelle domination. Le syndicalisme a merveilleusement servi à cela. Les syndicalistes, même ceux qui se prétendent libertaires, voient le monde à travers le prisme unilatéral qui met une classe face à l’autre ; ils se sont créé une idée fixe d’exploiteurs et d’exploités, de capitalistes et de salariés, et au lieu de confirmer le contenu de cette idée et l’existence de l’homogénéité des classes en lutte par l’analyse de la vie réelle, ils font l’opération inverse.


  • Brescia (Italie) : Revendication d’une attaque et réflexions sur les attaques et ceux qui en parlent

    10 janvier

    Les questions que nous posons aux auteurs de ce texte sont :
    Les actions ne parlent-elle pas toutes seules ?
    Pourquoi, alors, parler des actions ?
    Nous n’avons pas aimé lire [dans ce texte ; NdT] que « c’est cette pression-là qui a explosée dans la nuit à Brescia », même si cela a été dit « de bonne foi ». Nous ne l’avons pas vécu ainsi.
    Les actions en elles-même ne parlent pas toujours seules – ceci en est la preuve.


  • Sans fleurs ni couronnes

    9 janvier

    En matière d’autonomie et d’auto-organisation, prenons le dernier cas d’école en date, à savoir les "membres" d’un collectif francilien qui participent "à des luttes ou à des mouvements sociaux", et qui ont décidé de commercialiser leurs travaux en janvier 2016 chez Syllepse, une maison tolérante dont l’ouverture d’esprit avait été jusque là trop négligée par une partie du mouvement. Certes, prôner l’auto-organisation et la critique de la marchandise tout en alimentant de ses analyses les étals des supermarchés n’est pas nouveau, et ils n’ont pas beaucoup de mérite. Les stratèges blanquistes de la composition avaient déjà rouvert cette voie fructueuse avec l’éditeur de flic et de juge La Fabrique en 2007, avant que des vendeurs de mauvaise soupe ne les imitent en 2014 avec leurs trajectoires alternatives débitées chez l’éditeur du Mieux vaut moins, mais mieux de Lénine (ed. l’éclat).


  • Comment l’état d’« urgence » va durer toujours…

    8 janvier

    « L’état d’urgence n’a pas vocation à durer », a déclaré aujourd’hui François Hollande. Les cons n’ont pas vocation à voler, et pourtant la liste des chefs d’escadrille est déjà longue dans l’histoire de la République.


  • Bonne résolution 2016

    8 janvier

    Notre point de vue, ici exposé à chaud sur les événements survenus voilà un an à Paris, n’a bien entendu pas changé. Toute perspective de subversion révolutionnaire de la société demeure aujourd’hui impossible en France du fait de la décomposition idéologique à peu près totale de l’ancienne radicalité prolétarienne de ce pays. Cette impossibilité existait avant les attentats. Elle demeure. L’instauration de l’état d’urgence n’est pas la cause, ou l’une des causes, mais bien la conséquence, la plus (…)


  • La prison de La Santé vidée… pour mieux enfermer [mise à jour]

    6 janvier

    La prison de la Santé vient d’être vidée de ses 920 prisonniers… une bonne nouvelle ? Pour sûr non, car les détenus, ils ne les ont bien sûr pas libérés, mais transférés dans d’autres maisons d’arrêt, principalement Fresnes (94) et Fleury-Mérogis (91), d’autres dans le tout nouveau centre pénitentiaire d’Orléans-Saran par exemple, bien souvent plus loin de leurs proches.


  • Corse : Manifestations xénophobes à Ajaccio

    5 janvier

    Les événements survenus en Corse illustrent une tendance locale particulièrement forte à la xénophobie et au racisme (très porté sur les “arabes”, mais pas moins virulent pour d’autres populations). On espère qu’ils pousseront les anti-autoritaires intelligents à des réflexions poussées autour des questions identitaires, mais également en ce qui concerne la situation qui prévaut en Corse, au-delà des banalités gauchistes de base, comme celles que contient le communiqué du groupe Juifs et juives (…)


  • Quel pain mangeons-nous ?

    5 janvier

    Ils se trompent dans les grandes largeurs. Nous ne sommes pas leurs compagnons, et eux ne sont pas nos compagnons. Le pain de la révolte n’a pas le même goût que celui des institutions. Le pain de l’éthique n’a pas la même saveur que celui de la politique. Le pain de l’autonomie n’a pas la même couleur que celui du grégarisme. Parfois, vus de loin, ils peuvent peut-être se ressembler. Mais il suffit de s’approcher pour se rendre compte de la différence abyssale qui les sépare. Cela n’a rien à voir.


  • La loi de Dieu est éternelle et inaltérable

    5 janvier

    Lors d’une de ses émissions, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ». La Bible le dit. Un point c’est tout », affirma-t-elle. Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :


  • Notes sur le Republican Sinn Fein : « Tout changer pour que rien ne change »*

    3 janvier

    Disponible sur « Libération Irlande », l’interview donné en 1997 par Ruairi O Bradaigh, aujourd’hui disparu, alors président du « Republican Sinn Fein », a le mérite d’annoncer la couleur sur l’orientation du dernier carré des « purs » et « durs » du nationalisme irlandais et sur les causes de la scission avec les « Provisoires » du « Sinn Fein », menés par Gerry Adams.
    Né en 1905, le « Sinn Fein » est devenu républicain en 1917, au lendemain de l’insurrection de Pâques à Dublin, en 1916. C’est de cette époque (…)


  • Migrations : Alors, de quel côté êtes-vous ?

    1er janvier

    Il y a les riches. Ils sculptent le monde pour leur profit. Le travail que nous subissons, le loyer que nous payons, les dettes, tout va dans leurs poches.



  • Grèce : Texte du Réseau de Prisonniers en Lutte pour le procès des matons accusés du meurtre d’Ilias Kareli

    31 décembre 2015

    Aujourd’hui [le 16 décembre 2015], a débuté le procès des treize matons et du directeur d’alors de la prison de Nigrita Serres pour le meurtre par torture du détenu Ilias Kareli. En mars 2014, cette bande de lâches humanoïdes dont il advient qu’ils avaient un peu de pouvoir, a torturé et tué un homme enchaîné. Ilias Kareli faisait face à la vengeance d’un système, lequel l’avait condamné à de nombreuses années d’enfermement, comme la majorité des détenus, le privant de tout espoir de vie. Choisissant le chemin (…)

  • Paris : Lucile est sortie de taule (le 21 décembre 2015)

    31 décembre 2015

    Suite à un contrôle d’identité dans la rue en banlieue parisienne, une compagnonne était emprisonnée à Fleury-Mérogis depuis le 14 octobre. Elle est sortie le 21 décembre dernier.

  • Que crève le vieux monde

    30 décembre 2015

    Ah ! Ah ! C’est le jour de l’an !
    La voix claire de l’enfant et la voix cassé du vieillard entonnent la même ballade : la ballade des vœux et souhaits.
    L’ouvrier à son patron, le débiteur à son créancier, le locataire à son propriétaire disent la ritournelle de la bonne et heureuse année. Le pauvre et la pauvresse s’en vont par les rues chanter la complainte de la longue vie.

  • Le Comédien

    28 décembre 2015

    Le procès Mayer-Coquelin est revenu hier devant le tribunal de commerce. Il faut s’attendre à un débordement de comptes rendus, discussions, gloses et commentaires, comme s’il s’agissait d’un acte diplomatique d’où dépend le sort d’un peuple. Les journaux seront remplis d’anecdotes à ce sujet. Chacun prendra parti pour ou contre. Il y aura des gros mots, des disputes dans les cafés, des brouilles dans les familles, peut être des duels. Et le comédien, une fois de plus, aura bouleversé le monde.

  • Faites respecter le bordel

    26 décembre 2015

    Le sérieux révolutionnaire réside dans la radicalité des moyens qu’on emploie ; les idéologues politicards ont peur de se couper de l’Ouvrier dont ils ne voient que l’image d’Épinal cégétiste : le travailleur-sérieux-responsable-qui-n’aime-pas-qu’on-brûle-des-bagnoles. Ce n’est pas la révolution qu’ils veulent, c’est le pouvoir.

  • Des Fils de la Nuit aux Cousins de la Pénombre

    25 décembre 2015

    Après la parution du livre d’Antoine Gimenez et des Giménologues, nous avons correspondu avec ces derniers pour prolonger quelques questions parmi toutes celles que ces excellents Souvenirs de la guerre d’Espagne suscitent et alimentent. Cette réflexion en commun a été interrompue de notre fait, compte tenu de l’inexplicable et inquiétante bienveillance dont témoignaient les Giménologues à l’encontre de personnages comme Gilles Dauvé, et, pire encore, de Paul Rassinier. Dans ces conditions, on cesse de se sentir proche, mais bien plutôt loin, même « plusloin » (site hébergeant initialement les Giménologues), voire « troploin » (site de Gilles Dauvé).

  • Idée recette : Comment accommoder le banquier à la mode d’Athènes

    22 décembre 2015

    A toutes celles et ceux qui se demandent, en ces magnifiques périodes de fêtes marquées par la magie de noël, comment accommoder le banquier pour le repas de la nativité, quelques compagnons grecs nous offrent une idée-recette facile et modeste, que chacun pourra reproduire à loisir sur place ou à emporter.

  • La légende de Noël dédiée aux petits-enfants de l’an 3000 (ou plus)

    22 décembre 2015

    Il était une fois, il y a bien longtemps de cela, vers l’an 1900, un gros amas de pierres et de boue que les naturels d’alors appelaient Paris.
    C’était la capitale d’un pays favorisé par un climat tempéré et où les céréales, les vignobles, les plus beaux fruits poussaient en abondance.
    En s’approchant de ces amas de pierres, vainquant les odeurs pestilentielles qui s’en dégageaient, on le voyait sillonné de voies de toute sortes : les unes larges, bondées de belles maisons ; les autres, étroites, avec, de chaque côté, rangées et serrées, des maisons aux allures de souricières.
    Ce jour-là, l’année se terminait ; c’était fête par cette ville, mais la nature paraissait bouder et la neige tombait à gros flocons.
    Malgré cela, tout le long des rues, les magasins jetaient des flots de lumière et les yeux étaient attirés par des amas de victuailles bizarrement achalandés.

  • Pie IX au Paradis

    21 décembre 2015

    I
    Le 13 décembre 1871, dans une salle du Vatican, deux vieillards l’un vêtu de blanc, l’autre vêtu de rouge, parlaient :
    Le vieillard blanc était si décrépit que par moments il perdait la mémoire et, comme les petits enfants, il répétait à plusieurs reprises les mots pour en comprendre le sens. Cet homme était l’Infaillible, le Pape-Dieu.
    Le vieillard rouge avait la tête blanche mais la mine ferme et hautaine ; il était le fidèle conseiller de Pie IX, le cardinal Antonelli ; il attendait anxieux la (…)

  • Portugal : les travailleurs sont-ils trop impatients ?

    19 décembre 2015

    Le régime fasciste est tombé, mais le capitalisme demeure ! Ce changement de régime politique a fait naître un sentiment de libération, de suppression des entraves sociales et policières, qui est principalement ressenti par la classe qui porte. plus que toute autre, le poids de l’exploitation : la classe ouvrière.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 4210


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites