forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil

Non Fides - Base de données anarchistes

Burn all flags !
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català Esperanto

  • Italie : Des nouvelles depuis la section AS2 de la prison de Ferrara

    6 mars

    Le 28 février, Alfredo est revenu de l’isolement. Le même jour, Graziano y a été emmené. C’est la conséquence du rapport que nous tous (Adriano, Francesco, Graziano, Lucio, Michele, Nicola) avons reçu quelques jours après notre protestation. Nous sommes accusés d’avoir, les 13, 14 et 15 février, insulté les gardiens et de (attention attention) « troubles et émeute » (article 77 du règlement d’exécution pénitentiaire).


  • Angleterre : Lettre de la prisonnière anarchiste Emma Sheppard

    4 mars

    [Lettre de la prisonnière anarchiste Emma Sheppard en réponse à sa condamnation pour « dommages criminels pouvant mettre en danger la vie d’autrui » sur plusieurs voitures de police.]


  • Refusons la guerre entre pauvres !

    3 mars

    Refusons de marcher au pas derrière le drapeau de l’énième Union nationale. Refusons de nous laisser enrégimenter dans le troupeau des bons citoyens en suivant de quelconques politiciens, refusons d’applaudir tout uniforme. Refusons aussi de nous laisser enfermer ou de nous enfermer nous-mêmes dans les cages d’une quelconque religion, communauté ou nationalisme. Des cages qui peuvent être confortables car connues et « stables », dans un monde qui est une tempête constante. Des cages où chacun a sa place, où des traditions pourries et des rituels moribonds servent à maintenir sur ses chaises une hiérarchie sans scrupules. Des prêtres, des imams, des pasteurs, des rabbins qui sont autant d’imposteurs et d’oppresseurs – et leurs paradis futurs qui ne sont rien d’autre que d’ignobles mensonges pour nous arracher notre liberté, notre autonomie ici, dans ce monde, qui est bel et bien un enfer.


  • Autour de la question des « montages », de la justice et de l’offensive

    3 mars

    En lisant des textes en langue espagnole sur la répression, il assez fréquent de tomber sur le terme de « montage ». Montage policier, judiciaire, politique ou montage tout court, le mot est souvent mis à toutes les sauces, générant pas mal de confusion quant aux réalités qu’il prétend décrire ou résumer. Considérations sémantiques mises à part, il nous semble surtout important de revenir sur les ambiguïtés que ce mot-tiroir peut, plus ou moins volontairement, engendrer ou entretenir. En effet, à l’heure où (...)


  • Veria (Grèce) : Pleurnicher ou attaquer ?

    3 mars

    [Ndt. Veria est une petite ville du Nord de la Grèce où les anarchistes ont pas mal de problèmes avec les flics et la répression ces derniers temps. Il y a plusieurs manières de se confronter à la répression, en voici une, avec ce court récit d’une petite vengeance.]


  • Grèce : "Nos mouvements continueront jusqu’à l’abolition définitive des prisons de type C"

    Déclaration de tous les prisonniers de l’aile E1 de type C de la prison de Domokos

    1er mars

    [Le prisonnier Giorgos Sofianidis a commencé une grève de la faim le vendredi 27 févier pour exiger son transfert à la prison de Korydallos (où il était détenu jusqu’au nouvel an) afin de pouvoir suivre ses études dans une région où des écoles dans lesquelles il a été admis sont disponibles. La déclaration ci-dessous a été signée par l’ensemble des détenus de l’aile E1 de type C de la prison de Domokos.]


  • A mon frère le paysan

    Par Élisée Reclus (1899)

    1er mars

    « Est-il vrai », m’as-tu demandé, « est-il vrai que tes camarades, les ouvriers des villes, pensent à me prendre la terre, cette douce terre que j’aime et qui me donne des épis, bien avarement, il est vrai, mais qui me les donne pourtant ? Elle a nourri mon père et le père de mon père ; et mes enfants y trouveront peut-être un peu de pain. Est-il vrai que tu veux me prendre la terre, me chasser de ma cabane et de mon jardinet ? Mon arpent ne sera-t-il plus à moi ? »


  • Grande Bretagne : Vengeance d’Etat contre les émeutiers de la prison d’Oakwood

    28 février

    Le 20 février 2015, la presse dominante a relayé les condamnations de six prisonniers ayant participé à la révolte du 5 janvier 2014 dans la plus grande prison britannique, l’HMP Oakwood, gérée par l’entreprise privée de sécurité G4S. Tous ont été condamnés à des peines allant de 2 ans à 2 ans et 4 mois de prison ferme. Parmi les six rebelles condamnés, quatre sont actuellement incarcérés dans d’autres prisons, les deux autres ont été renvoyés dans la taule.


  • Mexico/Paris : A propos d’un "Repas solidaire pour les prisonnièr-e-s incarcéré-e-s au Mexique"

    « Ce n’est pas parce que nous sommes en prison que nous n’avons pas de voix »

    27 février

    Pour finir, nous reprenons encore les mots d’Amélie et Fallon, « Ce n’est pas parce que nous sommes en prison que nous n’avons pas de voix ». Car il nous paraît toujours aussi nécessaire de critiquer le prisonnierisme, et de rappeler que les prisonniers de la guerre sociale ne sont pas des pions, ni des variables, ni un gros tas informe de corps éloignés qui n’ont pas leur mot à dire, et qui sont hors de la société et de nos vies. C’est ce que voudraient les Etats, cela s’appelle l’isolement. Mais il reste encore de nombreux moyens d’entretenir des contacts avec nos prisonniers à travers le monde et de briser cet isolement, par l’attaque oui, mais on peut aussi leur envoyer des courriers pour leur demander leurs avis plutôt que de les utiliser comme de la vulgaire chair à canon politique.


  • Mexique : Lettres des prisonnier.e.s anarchistes Carlos, Amélie et Fallon

    26 février

    Nous n’implorons pas la justice dans les condamnations, pas plus que nous ne mendions la pitié pour nos prisonniers, nous exigeons seulement la liberté physique immédiate, c’est-à-dire la fin de la séquestration, sans accepter la légalité de leurs tas de lois et en rejetant ainsi les arguments d’innocence ou de culpabilité – ce qui est très différent du fait d’assumer la responsabilité des actes pour celles et ceux qui décident de le faire.


  • Bristol (UK) : Solidarité avec la prisonnière anarchiste Emma Sheppard

    25 février

    [Emma Sheppard a été condamnée à deux ans de prison pour le sabotage, à l’occasion du New Years’s Eve, de trois voitures de police. Des planchettes bardées de clous avaient été disposées devant le commissariat par Emma (qui a été attrapée immédiatement et qui a assumé l’action) et une autre personne non identifiée qui a pu échapper aux policiers.]


  • Un de moins

    25 février

    L’État est bon, oui, tellement tellement bon. D’autres non. Samedi dernier, un gardien grec de la prison de haute sécurité de Domokos – celle où a ouvert il y a quelques mois la première section du régime de type C, conçu pour isoler et soumettre les prisonniers les plus rebelles – a été tué. Il s’appelait Makis Gkalimanis et avait travaillé des années à Athènes dans la plus grande prison du pays, celle de Korydallos.


  • Haine

    Par Albert Libertad (1899)

    23 février

    Le tramway glissait tout droit sur son chemin au milieu des voitures zigzaguant autour de lui. De temps à autre la corne du conducteur jetait son appel strident, et la voie se faisait libre à son passage.
    A l’intérieur, les voyageurs quelque peu bercés se dévisageaient d’un œil tout à la fois indifférent et scrutateur.
    Les uns, le nez plongé dans un journal, jetaient des regards furtifs par-dessus la feuille ; les autres, se tournant les pouces, examinaient leurs voisins dans le désir de trouver un visage ami ou simplement sympathique, afin de passer agréablement ce quart d’heure de promiscuité banale.


  • De l’air !

    Dossier autour de la lutte contre la construction d’une maxi-prison à Bruxelles

    23 février

    Voici un dossier sur la lutte contre la construction d’une maxi-prison à Bruxelles, lutte qui a commencé à la fin de l’année 2012 et qui est toujours en cours. Une lutte spécifique, contre une structure concrète de la domination. Si l’on ne veut pas se limiter à intervenir ici et là, essayant de repousser les mille horreurs que cette société nous impose quotidiennement, on peut toujours prendre en considération la possibilité de choisir un de ses projets les plus significatifs et entamer une lutte autonome contre celui-ci.


  • Il n’y a pas d’islamisation radicale dans les prisons françaises

    Abdel-Hafed Benotman (septembre 2008)

    23 février

    Que se passe t-il donc dans nos bonnes vieilles prisons ? C’est simple, depuis le début des années 90, après les grandes émeutes revendicatrices de la fin des années 80, l’Administration pénitentiaire a encouragé l’islamisation afin d’assurer la pacification des prisons. De la même manière que les élus (maires et autres) ont appelé les imams de tout poil à la « rescouscous » lors des émeutes de banlieues.


  • Hafed s’est fait la belle

    23 février

    Il fut voleur, braqueur, écrivain de polars, auteur de scénarios de films, homme de théâtre, poète et acteur. La machine cardiaque d’Abdel-Hafed Benotman l’a lâché le 20 février au soir, nous laissant dans une infinie tristesse. Mais son vrai cœur ne nous lâchera jamais.


  • Vert-le-Petit, un joli petit village… pas comme les autres !

    22 février

    Vert-le-Petit est un joli petit village de l’Essonne, situé à 34 km à vol d’oiseau de Paris. Inconnu de la majorité, il est pourtant un centre majeur de la recherche et de la production militaire. Pendant des dizaines d’années il y a eu l’usine du Bouchet, spécialisée dans le traitement de l’uranium et du combustible nucléaire usé. L’usine a fermé en 1971, les déchets sont encore là, sous terre, il suffit de gratter un peu. Mais militaires et savants aussi sont encore là. Il y a toujours deux sites de (...)


  • Appel à la solidarité avec Diego Ríos et tous-tes les fugitif-ves et clandestin-e-s

    21 février

    La décision de partir en cavale, assumée par beaucoup de compagnon-ne-s, est bien plus qu’ une évasion, mais une désobéissance totale face au système judiciaire, et par conséquent, une négation de son pouvoir sur nos vies.


  • Italie : Communiqué des compagnons de l’AS2 de Ferrara

    20 février

    Quelques mots pour vous faire part de ce qui se passe dans la section AS2 de la prison de Ferrara. Aucune envie/intention d’alimenter l’appétit féroce des amateurs de victimisation ou professionnels de l’anticarcéral devant la dernière complainte des enfermés.


  • De profundis clamavi

    19 février

    Ou peut-être qu’il suffirait de prendre un fusil dans ses mains pour être considérés comme des compagnons ?
    Guérilleros de tous les pays, unissez-vous ?
    Unis dans la lutte, pour la révolution internationale ?
    Résistance kurde, palestinienne, basque, guérilleros latino-américains de toute sorte, RAF, Action Directe...
    Que vive la lutte armée en soi ?


  • Italie : Mitard et protestations à l’AS2 de Ferrara [Mise à jour]

    18 février

    Depuis le 11 février, le compagnon anarchiste Alfredo Cospito, détenu en AS2 (Haute Sécurité) à la prison de Ferrara, est au mitard (isolement punitif, art. 14bis o.p.) et un autre compagnon a reçu un rapport disciplinaire, suite à une embrouille avec un maton.


  • Récit d’une petite victoire face à la police à Lille

    18 février

    Nous avons voulu vous conter cette petite histoire pour qu’elle ne reste pas sans mots. Mais elle n’a rien d’extraordinaire, rien d’exceptionnelle. Des débordements qui surgissent quand des personnes s’organisent pour prendre leur existence en main, il y en a partout et tout le temps dans les moindres interstices du pouvoir.


  • Au-delà de l’innocence : sur les récents meurtres policiers à Saint-Louis (USA) et dans les environs

    17 février

    Si nous voulons un mouvement anti-police en quelque sorte pour continuer dans les mois et années à venir, nous devons examiner les facteurs qui font que les gens se reposent sur la normalité de la police qui butent des gens et sur la façon de créer une culture de résistance soutenue. Il semble important de réfléchir sur la façon dont la perception de l’innocence peut oui ou non influencer la réaction de masses de gens.


  • Entre 1981 et 1983 : Le groupe Bakounine-Gdansk et les Hooligans Internationalistes frappent à Paris [Ajout PDF]

    17 février

    Février 1982, le groupe anarchiste Bakounine-Gdansk-Paris-Guatemala-Salvador (et pas « Bakounine Dante Paris Quatemala Salvador » comme le dit l’INA et le journaliste) revendique deux attaques explosives coordonnées dans le premier arrondissement de Paris. La première contre une entreprise collaborant avec l’Etat Chilien, et la deuxième contre une entreprise collaborant avec l’Etat argentin.


  • Mexique : Nous ne voulons pas être récupérées, lettre d’Amélie et Fallon à propos d’une initiative de solidarité

    16 février

    Le 14 février un événement va avoir lieu dans le Museo de la memoria indómita avec pour objectif de récolter de l’argent pour les prisonnier-es politiques et anarchistes. Étant en prison, l’information que nous avons sur cet événement est minime. Nous ne savons pas qui l’organise, mais nous savons que nos noms apparaissent sur la liste des prisonnier-es pour lesquel-les il est prévu.


  • Le procès italien contre Billy, Silvia et Costa approche : Relançons la lutte contre les nuisances

    15 février

    Presque cinq ans se sont écoulés depuis notre arrestation en Suisse, quand, à un barrage de police sur l’Albispass, dans le Canton de Zurich, les flics ont trouvé dans notre voiture de l’explosif, quelques bonbonnes de gaz propane, des jerricanes d’essence et plusieurs copies d’un texte de revendication signé Earth Liberation Front Switzerland. La cible de l’attaque revendiquée dans ce texte était le Binning and Rohrer Nanotechnology Center, en construction à cette époque, appartenant à IBM en collaboration avec l’ETH, l’École polytechnique fédérale de Zurich.


  • Réponse au manifeste des 16

    Par Errico Malatesta (1916)

    14 février

    Un manifeste vient d’être lancé, signé par Kropotkine, Grave, Malato et une douzaine d’autres vieux camarades, dans lequel, faisant écho aux soutiens des gouvernements de l’Entente qui demandent une lutte jusqu’au bout et l’écrasement de l’Allemagne, ils s’élèvent contre toute idée de paix prématurée.


  • Mort d’Alexandre Grothendieck : Hommage au défunt ?

    13 février

    Beaucoup ont découvert Alexandre Grothendieck à l’occasion de l’hommage médiatique, écologiste et présidentiel qui vient de lui être rendu suite à son décès le 13 novembre 2014.


  • Ni Dieux ni maîtres, encore et toujours !

    11 février

    Depuis ce matin du 7 janvier 2015, où douze personnes sont tombées sous les balles de deux fanatiques religieux ici même, en plein Paris, nous avons pu voir les brebis citoyennes trouver refuge dans l’asile sacré de l’appartenance nationale, et leurs bêlements être exploités par tous les politicards désireux de vendre leur soupe avariée démocrate et/ou sécuritaire. On crie à la défense de la liberté d’expression chère aux citoyens en tous genres. Mais que vaut-elle cette “liberté d’expression” si acclamée, et qu’aucun média ne permet de critiquer ?


  • Turin/Italie : les CRA sont partout

    11 février

    Lutter contre les CRA ce n’est pas seulement aller devant ces murs pour hurler sa solidarité ; c’est aussi faire voire sa rage envers ces lieux en identifiant et en pointant du doigt, parmi ces ennemis, aussi la petite boutique du coin, si on sait qu’elle collabore avec les expulsions. Et aller frapper les CRA partout, devant leurs murs comme dans les quartiers.


  • Chili : Mise à jour sur la situation de l’anarchiste Diego Ríos

    9 février

    Le dimanche 8 février 2015 le compagnon Diego Ríos a comparu devant le tribunal de La Ligua dans le cadre de la procédure d’arrestation, définissant celle-ci comme « légale » dans le cadre de leurs paramètres stupides.


  • Chili : Le compagnon Diego Ríos, en cavale depuis 2009, a été arrêté

    9 février

    Aujourd’hui, le 07 février 2015, les raclures de la Police d’Investigation dirigés par ce pourri de Parquet Sud ont réussi à arrêter le compagnon Diego Ríos sur la commune de La Ligua. L’information n’est toujours pas très claire, et on ne sait pas si d’autres compagnon-ne-s ont été arrêté-e-s, ni comment ils l’ont localisé.


  • Grèce : Jusqu’à la destruction de la dernière prison, bloquons les conditions spéciales de détention

    8 février

    Après l’explosion de la crise du système en 2008 et l’effondrement de la prospérité factice, l’Etat et le capital reprennent tout ce qui a été conquis par les luttes et dans le sang. Sans le visage de l’aide sociale, l’Etat n’a rien d’autre à offrir que la pauvreté et la répression aux opprimé-e-s. Mais puisque quelques pans de la société choisissent de résister de plusieurs façons (grèves, manifestations, sabotage, lutte armée) et ayant à faire face à plus d’ennemis intérieurs en puissance, l’Etat intensifie la répression et renforce son arsenal législatif. Dans ce contexte, un troisième aménagement de la loi antiterroriste passe, pour légiférer l’extermination de tous ceux qui choisissent la résistance armée et ouvre parallèlement la voie à la criminalisation de toute forme de lutte.


  • Catastrophisme et nanotechnologies

    8 février

    Les lettres présentées ici furent rédigées en août 2003. Leur objectif était d’amorcer la discussion sur la question des nanotechnologies, présentées, en particulier sur le site grenoblois «  Pièces et Main d’Œuvre  » (PMO), à travers les lunettes déformantes du catastrophisme. En France, la discussion fut, pour l’essentiel, occultée, car elle aurait remis en cause le réductionnisme du même nom, qui faisait alors la quasi-unanimité dans les milieux hostiles à la «  société industrielle  », implicitement et, (...)


  • Besançon : Raquer pour se déplacer dans cette ville-prison ? Y’a pas moyen !!

    8 février

    [Cette affiche est apparue dans les rues de Besançon début février 2015 alors qu’une pétition lancée par des comités de citoyens circule depuis plusieurs semaines contre cette nouvelle hausse de prix et la dégradation générale des services des transports (péri)urbains depuis l’arrivée du tramway. Il ne sera pas question ici de faire pression sur ceux qui administrent nos vies pour un “service de meilleure qualité” ou “la gratuité des transports”, car ce serait s’en remettre à la délégation et au pouvoir. (...)



  • Des choses à faire

    7 février

    Dès lors que les prisons sont des centres dans lesquels est concentré le Pouvoir, la coercition et le contrôle sur la société, elles devraient être un point de mire de l’attaque, l’abolition des prisons devrait être en première ligne de feu de tout mouvement contre le Pouvoir et pour la liberté, et les voix des prisonnier-e-s devraient avoir un espace à part dans le mouvement, simplement du fait de leur position unique. [...] Bien sûr, personne ne peut nous dire quelles sont les stratégies et les tactiques qui réussiront à répandre la révolte, mais je ne peux que penser qu’il n’y a rien de plus clair que de les attaquer là où ça fait mal.

  • Chili : Tamara Sol condamnée à 7 ans de prison

    6 février

    Après une semaine de procès, en ce 4 février 2015 l’inquisition démocratique a de nouveau décidé de la vie des gens. Cette fois, la compagnonne Tamara Sol Farias Vergara a été condamnée en accord avec la thèse du parquet et les réquisitions de plusieurs années, après plus d’un an passé en détention préventive à la prison de San Miguel depuis janvier 2014 où elle avait été arrêtée après avoir tiré sur un vigile de la Banque Estado.

  • Grèce : Premières déclarations des détenus de l’aile E1 de type C de la prison de Domokos

    4 février

    [NdNF : Depuis le vote de la loi Athanassios, en juillet 2014, qui prévoit une refonte du code pénitentiaire grec, la lutte fait rage dans toute la Grèce, à l’intérieur comme à l’extérieur des prisons, contre les nouveaux modules disciplinaires pour les prisonniers considérés comme dangereux, de Type C, selon le nouveau classement permis par cette loi. Depuis les premiers transferts dans les ailes de haute sécurité prévues à cet effet -pour l’instant deux ailes de la prison de Domokos- il y a déjà eu un mort. Voici donc quelques déclarations des premiers prisonniers de type C transférés à Domokos, ainsi qu’un geste de solidarité depuis la prison de Korydallos, à Athènes. Tous les articles publiés ici sur cette lutte contre les nouvelles prisons de Type C, sont accessibles à partir du mot-clé Lutte contre les prisons de type C en Grèce. Comme logo de cet article, un tag : « Des couteaux pour les matons ».]

  • Val Susa/Turin : Délateurs, politicards et pompiers !

    4 février

    Le(ur)s camarades avec un pied dans l’hexagone maintiennent que ces passages seraient importants d’un pont de vue pénal. En effet, ils pourraient avoir une certaine valeur dans un tribunal : ce seraient des attestations de bonne conduite. La prochaine fois qu’un militant de l’Askatasuna sera jugé à la suite d’affrontements en Val Susa, nous conseillons à l’avocat d’apporter ce texte au tribunal comme preuve de la non-volonté de nuire de la part des autonomes turinois.

  • Espagne : Libération surveillée des compagnon-ne-s détenu-e-s lors de l’Opération Pandora

    3 février

    Sans nul doute, leur remise en liberté et le fait de les réaccueillir parmi nous est une occasion à célébrer, autant parce qu’ils et elles ne sont plus enfermé-e-s que parce qu’ils et elles sont de nouveau parmi nous pour lutter coude à coude contre ce monde de merde. Mais c’est une « célébration » qui ne peut rester que partielle, parce que les accusations restent en place, tout comme les mesures de contrôle judiciaire (obligation de signer 3 fois par semaine, retrait de passeport, etc.), et que Mónica et Francisco sont toujours dedans… pour ne pas parler de tou-te-s les compas qui risquent différentes peines de prisons dans différentes affaires et celles et ceux qui ont déjà été condamné-e-s.

  • Paris : Compte-rendu du procès pour un collage contre les flics à Belleville

    2 février

    Mercredi 21 janvier avait lieu au Tribunal de Grande Instance de Paris, le procès de deux personnes arrêtées lors d’un collage d’affiches pendant le mouvement suite à la mort de Rémi Fraisse. Ils étaient poursuivis pour « provocation directe à la rébellion par la voie d’apposition d’affiches » et de « refus de se soumettre à un prélèvement biologique ».

  • A propos de l’appel « contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’expression libertaire »

    1er février

    Suite au sabotage de la présentation du livre d’Alexis Escudero, « La reproduction artificielle de l’humain », au dernier Salon des éditions libertaires de Lyon, en novembre 2014, est sorti, en réaction, l’appel intitulé « Contre la censure et l’intimidation dans les espaces d’expression libertaire ». A mon avis, la tentative de sabotage était compréhensible et même prévisible. Contrairement à ce qu’affirme l’appel, elle n’est pas tombée du ciel, comme quelque tourmente imprévue et incompréhensible, due à (...)

  • Chili : Tamara Sol est déclarée "coupable" par le tribunal

    30 janvier

    Le verdict du procès contre la compagnonne Tamara Sol, accusée d’avoir tiré sur un vigile de Banco Estado, a été fixé au 30 janvier. Le 4e Tribunal Oral pénal a déclaré Tamara coupable de tentative d’homicide et de vol [du revolver du vigile, NdT].

  • La solidarité est une arme ?

    30 janvier

    Ce que nous estimons d’importance vitale est que, par exemple, les luttes entreprises par les compagnons ne soient pas perdues dans le vide au moment où ces derniers sont arrêtés. Continuer le travail interrompu à cause de la répression permet d’abattre idéalement les barrières, les cages qui nous séparent des compagnons pour qui il est impossible d’agir, nous rendant comme un seul corps agissant formé d’innombrables individualités qui agissent selon leurs modalités propres.

  • Espagne : Sur le terrorisme dans la bouche des États

    30 janvier

    Après les assassinats de Paris s’est déclenchée une nouvelle offensive des États et de leurs appareils au sein de la guerre civile mondiale en cours. De nouvelles lois d’exception, qui n’auraient auparavant pas pu être imposées, car les conditions n’étaient pas propices pour justifier un changement de la sacrosainte image de la Démocratie, sont à présent promulguées par décret sous diverses formes.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3730


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites